NON – CUMUL DES MANDATS : ENGAGEMENT TENU !

C’est un nouvel engagement de François HOLLANDE , le N° 48, qui vient d’être mis en oeuvre par un vote de l’Assemblée Nationale , le 22 Janvier 2014.

  La loi sur le non-cumul des mandats vient d’être votée par 313 voix pour, 225 contre et 14 abstentions; 25 députés n’ont pas pris part au vote; la majorité absolue était de 289.

  Elle interdit le cumul d’un mandat parlementaire ( Député – Sénateur ) avec une responsabilité d’exécutif local ( Maire, Président de Conseil général, de Conseil régional, de Communauté d’agglomération ).

 est-ce un hasard si :

 la quasi-totalité des députés de gauche ( Socialistes, Écologistes, Communistes ) ont voté pour , la quasi-totalité des députés de droite ( UMP, UDI ) ont voté contre .

  Cette loi simposera à tous en 2017, mais dores et déjà de nombreux parlementaires socialistes ont décidé de se lappliquer par anticipation : ainsi, Laurent BAUMEL, Député de la IV° circonscription dIndre et Loire, ne conduira pas la liste de Gauche aux Municipales de Mars 2014 à Ballan-Miré.

  pourquoi cette loi ?

 parce quelle va accélérer le renouvellement des responsables politiques à tous les niveaux avec laccession aux responsabilités de nouvelles personnalités et permettre une nouvelle progression de la parité Homme / Femme.

  Cette mesure était portée depuis de nombreuses années par les socialistes.

 En votant très majoritairement contre cette loi, la droite a montré, une fois encore, son archaïsme et son refus de tout progrès démocratique; elle sest, à nouveau, installée du côté de limmobilisme et du conservatisme.

 Les socialistes sont fiers d’avoir permis cette avancée démocratique majeure souhaitée par une large majorité de Français.