François Fillon à l’épreuve de l’exemplarité !

Depuis près de deux semaines, François Fillon est l’objet de révélations à répétition sur l’emploi fictif de son épouse comme assistante parlementaire et la rémunération de ses proches. Chaque jour réserve son étape judiciaire et ses rebondissements médiatiques entachant l’image de celui qui se posait en « chevalier blanc de la probité si bien que certains politiques de son camps l’appellent à renoncer à sa candidature !

Après une stratégie victimaire dénonçant un coup d’Etat institutionnel, François Fillon s’excuse au nom de la morale, auprès des Français tout en maintenant sa candidature.

Cette ligne de défense ne parvient pas à faire oublier ses mensonges et son escroquerie au dépend de l’Etat et par conséquent de tous les citoyens.

Au-delà de cet enrichissement indu, ces affaires salissent l’image d’élu et bénéficient à l’extrême droite accréditant son message « tous pourris ».

Rien que pour cette raison, François Fillon est indigne pour prétendre se présenter devant les Français et a forciori de les représenter.